ENERGIF

Énergif est une application de visualisation cartographique et de mise à disposition des données du Réseau d'Observation Statistique de l'Énergie et des émissions de gaz à effet de serre en Île-de-France (ROSE).

À quoi sert l'outil Énergif ROSE ?

Cet outil est destiné aux collectivités territoriales qui sont engagées dans l’élaboration ou la révision d’un Plan climat air énergie territorial (PCAET), d’un Schéma de Cohérence Territorial (SCoT) ou d’un Plan local d’urbanisme (PLU).
Il rassemble des données de référence sur l’énergie mises à disposition par le ROSE qui permettent de comprendre et de suivre les spécificités territoriales de la région Île-de-France, en particulier pour ce qui concerne les consommations énergétiques par secteur d’activités économiques, par énergie et par usage, la production locale d’énergie renouvelable et de récupération et les émissions de gaz à effet de serre de l'inventaire AIRPARIF.

Quelles nouveautés en 2021 ?

  • Les données mises à jour de consommation d’énergie et d'émission de GES pour l’année 2018 ; Retrouvez les nouvelles données de référence en Île-de-France qui intègrent les dernières améliorations méthodologiques et données d’entrées disponibles avec notamment les données locales de consommations mises à disposition par les distributeurs d’énergie. Les consommations d’énergie sont disponibles à la commune par secteur d’activité, par source d’énergie et par usage. Les émissions territoriales de gaz à effet de serre de l’inventaire AIRPARIF sont également disponibles à l’échelle de la commune et pour huit secteurs d’activités.

  • L'historique des consommations et des émissions : 2005, 2010, 2012 et 2015, à méthodologie et périmètre constants ; Ces nouvelles données sont issues d’une réactualisation complète de l'inventaire sur l’ensemble de l’historique en 2020. Aucune interprétation ne doit être réalisée par comparaison avec les données précédemment mises à disposition. Les périmètres des secteurs résidentiel et tertiaire ont notamment été revus depuis les évolutions réglementaires encadrant la diffusion des « données locales » de l’énergie (art. 179 de la LTECV). Dans la version précédente (inventaire 2017), les consommations énergétiques du « petit professionnel » étaient agrégées à celles du secteur résidentiel. Celles-ci ont pu être distinguées et être attribuées au secteur tertiaire sur l’ensemble de l’historique. Pour toute analyse d’évolution temporelle, il est donc nécessaire d’utiliser une même version d’inventaire.

  • Les données mises à jour pour l’année 2018 des consommations énergétiques et les émissions de GES à l’EPCI des Transports routiers via une approche responsabilité des territoires, complémentaire de l’approche réglementaire (cadastrale).

  • La mise à jour des données pour les années 2018 et 2019 sur les productions d'énergie locales, renouvelables et de récupération, pour les filières électricité, injection de biométhane et chaleur (et historique selon les filières).

  • Le bilan territorial 2018 énergie et GES.

Tutoriels

Les Fiches Multi-communales présentent un bilan énergie-GES complet des chiffres clés de la dernière année disponible. Après avoir choisie la commune de son choix, la fiche restitue sous la forme de tableaux comparatifs et de graphes les chiffres annuels et les évolutions énergie-GES de la commune, de l’intercommunalité et du département dans laquelle elle se situe, ainsi que de la Métropole du Grand Paris (MGP) et de la Région. Le chiffre Région des tableaux est ici complet puisqu’il ne permet pas de révéler des données à caractère individuel non divulgables. Toutes les fiches bilan sont téléchargeables.

Énergif présente les consommations énergétiques à climat réel par secteur d’activité économique, d’une part, et de façon plus détaillée pour le secteur résidentiel, d’autre part. Les données sont aussi consultables à climat normal pour comparer - sans biais lié aux variations climatiques - la dernière année consolidée aux années antérieures (jusqu’à 2005) de l’inventaire. Ces dernières ont été reconsolidées en tenant compte des améliorations méthodologiques et des sources de données. Ces cartes à requêtes permettent la consultation par secteur, énergie, usage, période de construction et de télécharger les données associées de toutes les communes d’Île-de-France.

Vous trouverez dans cette carte à requêtes les émissions de gaz à effet de serre à climat réel du dernier inventaire publié par AIRPARIF, et de son historique jusqu’à 2005 recalculé pour tenir compte des améliorations méthodologiques et des sources de données. Ces données communales des émissions de GES directes (Scope 1) et indirectes liées à la consommation d’énergie (Scope 2), sont présentées par secteur d’activité et sont téléchargeables.

Vous trouverez ici les productions annuelles d’énergie par commune. Les énergies locales, renouvelables et de récupération sont présentées par vecteur d’énergie (électricité, gaz ou chaleur) et par filières de production. La dernière année disponible pour les productions est plus récente que pour les consommations et les émissions de GES, par contre, l’historique ne remonte pas aussi loin du fait de la disponibilité plus récente des données détaillées par filière. Les cartes sont imprimables.

Les cartes et données de consommations d’énergie et d’émissions de GES des transport routiers associées aux déplacements à destination d’un territoire (EPCI) sont consultables ici pour l’année la plus récente du bilan. Cet indicateur proposé par Île-de-France Mobilités, AIRPARIF et l’Institut Paris Region avec la validation du ROSE rend compte de la “responsabilité” d’un EPCI, soit du volume et des motifs de déplacement routiers associés à cet EPCI. La cartothèque permet en outre de comparer cet indicateur avec l’approche cadastrale. Les cartes sont imprimables.

Accéder à l’outil par thématiques

Si votre collectivité est engagée dans une démarche de plan climat air énergie territorial, nous vous invitons à demander les données sur la qualité de l'air directement auprès d'airparif.

Nous attirons votre attention sur la prudence d’usage liée à l’interprétation de certaines données énergétiques exprimées aux niveaux communal, compte-tenu des incertitudes liées aux exercices cumulés de modélisation et de territorialisation. Les méthodologies adoptées et validées par le ROSE (consultables icisont décrites dans des rapports que nous vous invitons à considérer avec la plus grande attention.